Photo de Morihei Ueshiba fondateur de l'aikido

L’aikido a été créé en 1942 à Iwama, petit village situé à 100 km au nord est de Tokyo au Japon, par Morihei Ueshiba, qui était un expert au plus haut niveau dans plusieurs arts martiaux traditionnels.

Une profonde recherche spirituelle basée sur l’harmonie et la paix universelle amena le Maître à transformer les techniques redoutables auxquelles il s’exerçait afin d’ouvrir une voie nouvelle orientée vers la non-violence.

Il perfectionna ainsi des techniques pour neutraliser un ou plusieurs agresseurs sans les blesser.

L’art de Maître Ueshiba comporte donc un entraînement à des techniques très réalistes, mais n’a pas pour finalité le combat

Au lieu de l'affrontement, on y expérimentera collaboration, l'entr'aide et le soin de l'autre.

Il est très adapté pour améliorer le bien-être, l'équilibre, la confiance en soi, la relation à l'autre.

Il n'y a pas de compétition où l'un gagne et l'autre perd.
On est partenaires, et on coopère pour apprendre des techniques ancestrales qui peuvent se révéler très efficaces.

C'est moins un sport qu'un art, où on travaille la respiration, la détente, la mobilité, la concentration, la coordination du corps et de l'esprit.

On utilise les armes, Ken (sabre de bois) et Jo (bâton), essentiellement pour apprendre les déplacements, l'esquive, le contrôle et les postures, qui trouvent leur application dans le travail à mains nues. .

Il comporte un aspect ludique qui plaît particulièrement aux enfants.

Dans une ambiance amicale, calme et détendue, l’enseignement est adapté aux possibilités de chacun.


Plus sur Maître Ueshiba...